Patrick Rimann
Patrick Rimann

6 septembre 1967
Chef de vente chez Allianz Suisse

Junior SRD (équipe Suisse à 14 ans)
1984 – 1987 FC Laufon
1987 – 1993 SR Delémont
1993 – 1995 FC Moutier
1995 – 2002 FCC I, II, III et vétérans

Pour le quatrième portait du site, nous avons décidé de vous présenter un ancien joueur du club et connu de beaucoup de personne que ce soit professionnellement ou dans la vie privée. En effet, Patrick Rimann travaille chez Allianz Suisse à Delémont et il a également sillonné les pelouses helvétiques jusqu’au début de l’an 2000.

Papa de trois merveilleuses filles : Maeva, Noa et Emma (issue de son récent second mariage), Patrick a raccroché les crampons, car son état physique ne lui permettait plus de faire les efforts nécessaires, après une carrière qu’il décrit lui-même comme très satisfaisante, malgré deux graves blessures (ligaments croisés internes et externes du genou droit et le ménisque) qui l’ont éloigné longtemps des terrains à l’époque où il jouait à la Blancherie.

Il commença le football par la force des choses, tous les garçons de sa classe jouaient au football, ainsi qu’en suivant les exploits dans toute la Suisse de son oncle, Gérard Chèvre. C’est également durant cette période qu’il développa son atout majeur dans ses qualités de footballeur, à savoir sa pointe de vitesse phénoménale. Il justifie avec ironie l’avoir certainement développé quand tout petit, il jouait dans son quartier avec des plus grands, cela l’a peut être obligé à courir plus vite.

Ses meilleurs souvenirs de footballeur, le frère d’Alain les aura vécus lors de son passage dans la capitale jurassienne. En effet, les années de gloire avec les finales d’ascension en LNB, le passage d’une équipe d’amateur en équipe professionnelle, mais l’apothéose de l’aditions de tous ces facteurs est la merveilleuse ambiance qui y régnait et qui engendrait des troisièmes mi-temps hors du commun.

Le passage dans son village d’enfance, à savoir le FC Courtételle, ne l’a pas particulièrement marqué en ce qui concerne les différentes ligues d’actifs où il marqua toujours quelques buts.


Mais les vétérans du FCC resteront pour lui comme un moment unique dans sa longue carrière. En effet, une sacré bande de copains ainsi que les tactiques mystérieuses du « Nain » (ndlr : Alain Bart) seront à jamais gravées dans un coin de sa tête.

Pour conclure, Patrick nous confie qu’il a un peu « switché » le football de sa vie, ainsi il ne suit pas particulièrement les résultats actuels de ses anciens clubs. Nous lui avons également demandé si une carrière d’entraîneur ne lui avait jamais titillé l’esprit, il répond spontanément que pas du tout, cela demande beaucoup trop d’investissement et il ne possède pas le temps suffisant.

Nous tenons à remercier Patrick pour nous avoir accordé un peu de son temps libre pour établir son portait.

 

Portrait rapide :

Hobbys Ski, golf et cinéma
Club favori Equipes anglaises
Club suisse favori FC Bâle
Entraîneurs qui t'ont marqués R. Schribertschnig et J.-M. Conz
Meilleur souvenir Finales de promotion en LNB


Equipe de cœur

Crevoisier, Maillard, Renzi, Léchenne, Stadelmann, Gogniat, Froidevaux, Jubin, Tallat, Sprunger, Petignat