Franches-Montagnes - FCC I 0-1 (0-1)

 

La dernière de Stève Langel

JEAN-PIERRE MOLLIET – QJ du 13.06.2016

Franches-Montagnes : Marques da Silva; Y. Langel, Clémençon, Dioabanza, Bana; Mazinga (75e Zannaro), Farine, Bareil, Berberat; Nappi, Rayot (55e Delplanque).

Courtételle : Schwab; Charmillot, Bottelli, Mottaz, Boillat; Vuilleumier (85e Jolidon), Mathez, Da Silva (46e Chariatte); Ducommun, H. Chappuis, Rossé (38e A.Chapuis).

But : 17e Rossé 0-1.

Notes : Saignelégier, 100 spectateurs. Arbitre: M. Serafino. Avertissements: 15e Clémençon. 86e Ducommun.

Ce match n’ayant plus aucune influence sur les deux extrémités du classement, l’on a joué pour le plaisir hier matin. Les antagonistes ont eu à braver les intempéries, soit une pluie persistante et un vent si frais qui faisait croire à une offensive de l’hiver.

La partie a connu deux phases bien distinctes. Courtételle a largement dominé les débats jusqu’à la pause. Les visiteurs, plus agressifs et supérieurs dans la construction, ont logiquement ouvert le score, fruit d’un débordement de Ducommun et d’une reprise dans la mêlée de Rossé. À la 45e minute, l’on était près du KO quand Bottelli, d’un coup franc de vingt mètres, visait le montant gauche de la cage locale.

Après le thé, les Vadais ont laissé l’initiative des opérations aux Francs-Montagnards. Ceux-ci se sont montrés empruntés dans le geste final, facilitant ainsi la tâche de l’arrière-garde visiteuse. À la 74e minute, pourtant, l’on a cru à l’égalisation. Le coup de botte, de dix-huit mètres, de Berberat fut magistralement détourné en coup de coin par le gardien Schwab.

La dernière partie de Stève Langel en tant qu’entraîneur du FCFM s’est donc traduite par une défaite. Avec sous les bras, les bouteilles de vin offertes par le comité du club en guise d’adieux, Stève Langel nous a dit qu’il quittait Saignelégier avec le sentiment du devoir accompli. «Le premier tour a été très difficile. Les gars ont travaillé fort pour sortir de la spirale de la défaite et assurer au final le maintien. C’était mon objectif. Je désirais après deux saisons laisser l’équipe là où je l’avais prise, soit en 2e ligue.» Stève Langel dirigera à la rentrée le FC Tavannes/Tramelan.