FCC I - FC Bienne 1-1 (0-1)

Le FC Courtételle arrache le nul

CEM - QJ du 22.08.2016

Courtételle : Schwab; Boillat (90e Vuilleumier), Bourquard, Mathez, Charmillot (83e Boegli); Da Silva (59e Chételat), Ducommun, Serrano, Rosse; Yallaoui, Keller.

Bienne: Fankhauser; Mäder, Zangger, D. Safari, Ferreira; Caetano, Mora (62e Mourelle), Rawyler, K. Sheholli, L. Sheholli; K. Safari (70e Csima).

Buts: 5e Mora 0-1. 83e Ducommun 1-1.

Notes: Centre Sportif, 100 spectateurs. Arbitre: M. Vuillaume.

Avertissements: 40e K. Safari, 56e Rosse, 58e Caetano, 61e Yallaoui, 77e Castano.

Expulsions: 77e Castano, 90e L. Sheholli.

Le FC Bienne, l’ancien pensionnaire de Challenge League, rétrogradé en deuxième ligue régionale cet été, était l’adversaire du FC Courtételle samedi soir. Rapidement, les Seelandais ont fait honneur à leur rang, se montrant dangereux dès la troisième minute de jeu, avec une frappe de K. Safari. Louis Schwab effectuait le premier bel arrêt de la rencontre. Deux minutes plus tard, Mora y allait de son dribble, de son tir et de son but pour l’ouverture, logique, du score. Les visiteurs dominaient ce début de rencontre.

L’intensité du match, physique, proposait de nombreux duels au milieu de terrain. Mais la partie était aussi rapide, à l’image de la vivacité affichée par Mora sur le côté droit.

Au retour des vestiaires, Kaua Safari, à la faveur d’un dribble, offrait le ballon du 0-2 à Mora. Mais ce dernier arrivait trop vite sur le ballon et tirait à côté. Un but tout fait !

Les locaux montraient un bel esprit d’équipe et ne lâchaient rien, à l’image de Serrano, qui adressait une sublime passe pour Yallaoui. Ce dernier se retrouvait seul face au gardien, mais son tir était malheureusement contré par un défenseur adverse.

À la 77e, Caetano se faisait expulser suite à un deuxième carton jaune. La fin de ce match se jouait aux nerfs, avec beaucoup de tension de part et d’autre. À la 83e, un tir repoussé par le gardien biennois arrivait sur Ducommun Jr, qui pouvait envoyer le ballon au fond du filet pour une égalisation méritée.
 
Juste avant la fin de la rencontre, Labinot Sheholli se faisait expulser, mais le match en restait là, sur ce score de parité.