Entrevue avec Raffi Kouyoumdjian, journaliste sportif au QJ

Raffi Kouyoumdjian
Une année après Christian Moser, le site du FC Courtételle a le plaisir d’interviewer un autre collaborateur du Quotidien Jurassien ; premièrement, est-ce que tu visionnes parfois le site en question ? quelles anecdotes peux-tu nous livrer sur le « Big Boss » Vladimir Riva (conseiller web) ?

Oui, ça m'arrive de faire un petit tour sur votre site internet comme je le fais pour la plupart des clubs de la région. Cela fait partie de mon job… Et ce n'est pas parce que c'est vous, mais je trouve que le site du FCC est bien fait, original mais surtout qu'il est régulièrement mis à jour. Et ça, c'est important. Certains clubs pros ou semi-pros pourraient s'en inspirer. Sur le Big Boss Riva? Je pourrais vous parler de ses talents de footballeur, mais franchement, connaissez-vous quelqu'un qui l'a vu un jour sur un terrain? Et a-t-on le droit d'arborer en 2012 un fanion de GC dans sa voiture?

Quel est ton sentiment sur l’actualité qui fragilise l’ensemble du football Suisse (menaces de la FIFA, FC Sion) ? Quel dénouement vois-tu dans « l’affaire Constantin » ?

C'est la cata. Le ballon ne tourne plus rond comme disait l'autre. J'ai franchement de la peine à suivre tous les chapitres du feuilleton. Je crois qu'il y a quelque chose à dire sur l'attitude de l'ASF, qui tergiverse durant des mois et prend tout à coup une sanction "énooorme", parce qu'elle est pressée par la FIFA.
Constantin, sur le fond, n'a pas tort. Et je pense que s'il s'accroche, il pourrait bien gagner un jour comme l'avait fait Bosman à son époque sur un autre épineux dossier. Mais voilà, entre-temps, les saisons risquent de défiler et le coup sera rude pour Sion....

Sur la forme, je disais, c'est autre chose. Quand on prend part à un championnat, quand on fait partie d'une grande famille (du foot), on se doit der respecter les règles du jeu. Et CC aurait dû s'en tenir aux décisions du TAS. Aller au civil, c'est changer les règles du jeu.


"Philippe Rossinelli ne méritait pas une telle sortie aux SR Delémont!"

 

Autre point noir de l’ASF, le sulfureux Bulat Chagaev, quel est ton point de vue sur ce personnage et sur l’avenir du club de la Maladière ?

Citez-moi un club suisse qui a réussi avec les investissements d'un richissime mécène venu de l'étranger! Qu'est-ce qu'un Tchéchène peut bien vouloir gagner à Neuchâtel? Et s'il avait autant de roubles et de "peset", s'il était autant passionné par le football, il n'avait qu'à reprendre le PSG.
Xamax va durer, va perdurer, le club va rester, mais peut-être pas en Super League cette saison.

Est-ce que Xherdan Shaqiri va signer à Manchester United ces prochaines semaines comme le souhaitent les fans anglais ?

Je n'en sais rien, mais j'espère sincèrement qu'il reste encore ce printemps au FC Bâle. Shaqiri signera un jour ou l'autre dans un grand club d'Europe. Les tentations sont là: les millions, les offres, le jeu des agents, la loi des commissions. Shaqiri a encore un travail à finir en Suisse. Le championnat, la ligue des champions face au Bayern, peut-être les Jeux olympiques…ça vaut bien six mois de réflexion. Sinon, Shaqiri, c'est plus qu'un talent, c'est un phénomène. Certains joueurs ont trois poumons, lui, il a trois mollets.
Manchester? On a vu tellement de joueurs suisses signer dans des clubs européens d'envergure et faire du banc. Moi, Shaqiri, je veux le voir jouer un rôle dans un grand club.

Venons-en à présent sur la Nati, elle ne s’est pas qualifiée pour l’euro 2012 alors qu’elle avait participé aux 4 derniers grands rendez-vous internationaux. Dans un groupe qu’on peut désigner d’abordable, estimes-tu que notre équipe nationale pourra s’extirper de son groupe et se qualifier pour le Brésil 2014 ?

J'espère bien. Norvège, Slovénie, Albanie, Chypre et Islande? Si tu ne fais pas le con, t'as déjà les pieds sur le sable de Copacabana. Pour l'Euro, je ne dis pas. Deuxième derrière les hommes à la Rose, c'était la logique. Mais troisième à un point du Monténegro, c'est embêtant. Mais je n'ai pas vu le match décisif contre le Pays de Galles, j'étais dans la cambrousse à l'étranger…

Au niveau régional, quel jugement portes-tu sur le 1er tour des SRD ? Les dirigeants ont-ils eu raison de licencier l’emblématique Philippe Rossinelli?

J'ai beaucoup d'estime pour Philippe Rossinelli. Et il ne méritait absolument pas une telle sortie aux SRD. C'est un gros gâchis. Je pense que s'il était resté en poste, Delémont aurait quelques points de plus au compteur, à commencer grâce aux matches nuls qu'il aurait comptabilisés contre Etoile Carouge et Kriens… Je souhaite sincèrement que les SRD restent en Challenge League. C'est leur place. Le football jurassien a besoin d'une telle locomotive.

Plus proche de nous et du FCC, as-tu assisté à des matchs de la troupe à Lulzim Hushi ? Si oui, que peux-tu nous dire sur le premier tour du FC Courtételle ?

Je n'ai vu qu'une mi-temps d'un match de la trois du FCC contre le FC Perrefitte. Ça compte ?

Sauf erreur, tu seras accrédité aux prochains Jeux Olympiques de Londres, un aboutissement dans le cadre de ta profession de journaliste ?

Pas un aboutissement, j'espère ! Une chance, oui, mais aussi une sacrée quinzaine où je devrai beaucoup travailler. Faut toujours se plaindre quand tu fais des grands trucs… Mais c'est vrai que couvrir les Jeux reste, pour un journaliste de sport, une belle aventure! Mais ça me stresse aussi…

On connaît ton « amour » pour le King Roger Federer, le vois-tu remporter justement le titre suprême, à savoir la médaille d’or olympique sur le gazon de Wimbledon ?

Cela serait une jolie histoire à raconter. Enfin cette médaille d'or, sur son gazon à Londres. Je suis preneur. Il peut le faire et il fera tout pour le faire. Ce n'est pas parce qu'il ne domine plus la planète tennis comme il l'a fait dans un passé récent, qu'il ne gagnera pas de grands tournois. Alors oui pour les Jeux, oui pour encore un Grand Chelem oui, avec beaucoup de circonstances favorables, pour une semaine ou deux comme numéro un mondial.

Tout ça en 2012? Avec encore l'obligation de réaliser un parcours en Coupe Davis avec la Suisse, ça ressemble plutôt à l'agenda de Djoko…

Tu es également un des reporters attitrés au Voyeboeuf et sur les autres patinoires helvétiques, quelles critiques ferais-tu sur le parcours assez chaotique du HCA cette saison ?

Des critiques, beaucoup. C'est l'une des saisons les plus pénibles que je vis en tant que journaliste. L'entraîneur a fait des erreurs, il a payé. Les joueurs ont commis des erreurs, ils ont en partie payé. Que les dirigeants fassent aujourd'hui leur critique. Je crois que le club ne peut plus fonctionner en 2012 comme il le faisait encore en 2006. Les exigences de la LNB sont devenues plus élevées. C'est comme en Challenge League: les SRD ont la chance d'avoir un secrétaire général très pro dans son travail et qui ne compte pas ses heures. Au HCA, un tel poste devrait être professionnel. A lui de franchir le pas. Je ne donnerai qu'un exemple: le mercato estival a été manqué. Aucun transfert n'a obtenu une place de titulaire cette saison. Et les joueurs intégrés en cours de saison (Montandon, Spolidoro ou encore Stevenson) sont déjà loin !

Restons dans les sports d’hiver, que t’inspire un type comme Didier Cuche, qui, à son âge, a toujours une soif de victoire et une motivation hors du commun ?

De la volonté, de la volonté et encore de la volonté. C'est un exemple et un des plus grands sportifs suisses de tous les temps. Qu'il gagne encore le Laub en 2013 et il pourra prendre sa retraite. J'aime bien ces sportifs qui sont des tronches, qui ont des choses à dire. Lui c'est un vrai.

Dernière question de notre entretien, qu’est-ce qui te vient à l’esprit si on t’évoque le « Mosershow » ?

C'est quoi, une présentation Powerpoint ?

 

QUESTIONS RAPIDES

Football ou hockey sur glace ?

Les deux.

Le FC Perrefitte quittera-t-il bientôt la 5e ligue pour remonter dans la hiérarchie du football des talus ?

Ce n'est pas le plus important! On va déjà tout faire pour que le club continue d'exister, qu'il vive encore avec des jeunes recrues motivées. Depuis 1997, on a connu des bons moments et d'autres plus difficiles. C'est dur pour nous, surtout que nous n'avons pas de mouvement juniors, une moyenne d'âge de 33 ans, une ambiance pourrie, des jalousies dans l'équipe et le président possède un ego surdimensionné. Mais, avec Camion Varisco au poste d'entraîneur depuis cet hiver, on sent un renouveau. Les choses vont bouger et il m'a promis une place de titulaire, alors je l'aime bien. A part ça, on organise une fête de la bière le 2 juin à Moutier avec le groupe Simu et Simu. Si vous pouviez faire un peu de pub, ça serait nickel. Vous me devez bien ça, c'est bien le 2 juin à Moutier, il y aura la fête et de la bière.

Le plus beau stade visité ?

Anfield Road avec les potes du FCP. Une ambiance exceptionnelle qui te prend aux tripes, le „never walk alone“ avant le match m'a scotché. Le stade olympique de Berlin, aussi visité avec le FCP, est très impressionnant parce qu'il te raconte l'histoire avec un H majuscule.

Le match qui t’a le plus marqué dans ta carrière de journaliste ?

J'en citerai plusieurs. Le Federer - Roddick (16 -14 dans le 5e) en finale de Wimbledon et le Federer - Djokovic en demi-finale de Roland - Garros 2011. Au hockey, c'est les deux victoires du HC Moutier à Porrentruy...

Le plus grand sportif rencontré ?

Pierre Dagenais, joueur de hockey sur glace, ex-NHL, que le HCA avait engagé. Il mesure 2m07 sans le casque. Première interview. Je lui pose la question, seul face à lui. "Vous êtes en Suisse pour sauver le HCA de la relégation. Ça vous met de la pression?" Il me regarde ahuri et répond: "Au Canadien de Montréal, j'ai 30 journalistes face à moi! Ça, ça me met de la pression."

Ton meilleur souvenir de journaliste ?

Le deuxième titre olympique de Simon Ammann à Salt Lake City, les victoires du HCA à Lausanne. Et la promotion des SRD en LNA, mais j'en parle plus tard, d'accord ?

James Desmarais ou Dan Métivier ?

James Desmarais, parce que c'est six saisons au HC Ajoie, 500 points et un personnage unique, tu peux l'aimer, tu peux le détester, c'est du Desmarais. Mais je n'oublie pas que Monsieur Métivier a été un personnage essentiel dans l'histoire du HCA.

L’anecdote la plus croustillante sur un sportif ou un sport en général que tu as vécu dans le cadre de ton métier ?

Et je vous jure que c'est vrai! Finale de Roland-Garros en 2011. Je vais aux toilettes entre deux sets pour un petit pipi. Un gars se pose et pisse dans l'urinoir d'à côté. Moi, toujours curieux, je jette un œil sur le monsieur, et reconnaît un grand champion de tennis américain, aujourd'hui consultant TV. Me dis: ouah, quel honneur de faire ça à côté de lui… Et là, un truc énorme se produit. Et je vous jure que c'est vrai. L'ex-champion, je ne sais pas comment il a fait ça, se penche, la tête en avant et ses lunettes tombent dans l'urinoir. Moi, à côté, je n’ai pas bougé, perplexe, en me disant: "j'espère qu'il n'a pas vu que j'ai vu…" Il ramasse ses lunettes, lâche trois fuck, reste trois secondes devant le lavabo et se casse, pressé, parce que je pense qu'il devait être à l'antenne. Je ne sais pas ce qu'il a fait de ses lunettes et je n'ai jamais cherché à le savoir. Voilà, je pense que c'est une anecdote croustillante. Sinon, j'ai aussi couché...

Le sportif le plus détestable interviewé ?

Je ne citerai pas de noms. Il n'y a pas que des gens sympas dans le sport. Je pense à un sportif de la région aujourd'hui retraité des affaires. Détestable c'est quand il était sympa.

Le plus grand moment de sport vécu ?

La promotion des SRD en LNA en 1999. Ça m'a marqué, j'étais jeune, chevelu et j'avais eu la chance de faire tout le printemps aux côtés de CM, mon estimable collègue. Une vraie équipe de copains (je parle des SRD), des stars, des gens bien, un entraîneur d'une dimension rarement vue dans le Jura… Les SRD en LNA, c'était surréaliste. Suis fier d'avoir vécu ces années pas loin du cœur de l'action.

On dit de toi que tu es un vrai papa poule et que tu es très débrouillard, es-tu aussi le roi de la bricole ?

Si on le dit…

As-tu un toc particulier en regardant un match ?

Oui, je prends des notes et tape sur mon clavier avec mes deux index.