Courgenay - FCC 1 4-1 (0-1)

Mal parti, le FC Courgenay parvient pourtant à renverser la vapeur

QJ - 29.08.2016

Courgenay : Chapuis; Fuhrer (65e J.-C. Hartmann), K. Jubin, Ziouane, Comment; Y. Olei, L. Olei (33e F. Jubin), Jeker, P.-A. Hartmann; Fluhr, Gerber (78e N. Frezard).

Courtételle : Schwab; Charmillot (81e Bögli), Mathez, Bourquard, Boillat; Chételat, Serrano, Ducommun (81e Vuilleumier), Rossé; Keller (65e Da Silva), Yallaoui.

Buts : 27e Yallaoui (penalty) 0-1. 55e Jeker 1-1. 62e Gerber 2-1. 79e Fluhr 3-1. 80e N. Frezard 4-1.

Notes : stade communal, 130 spectateurs.

Arbitre: M. Khelladi.

Courgenay sans A. Budimir, T. Frezard, Zerkoum (blessés), Velasco (vacances) et Diaf (travail); Courtételle sans Mottaz ni Chariatte (blessés).

Avertissement: 43e Pierre-Alain Hartmann.

Ce match promettait beaucoup, car Courgenay, leader après ses deux victoires initiales, recevait une équipe de Courtételle qui avait offert une prestation intéressante face au FC Bienne le week-end précédent. D’ailleurs, les Vadais entamaient bien la rencontre, et se montraient dangereux sur un corner. Laissé étrangement seul, Keller ne cadrait pas sa reprise. Cela n’allait pas décourager Courtételle, puisqu’au quart d’heure de jeu, ce même Keller pouvait affronter Chapuis; leur face-àface tournait à l’avantage du portier de l’équipe locale qui réussissait un superbe arrêt.

Courgenay n’arrivait pas à développer son jeu habituel, car le pressing des hommes de Ducommun gênait les Ajoulots au moment de construire le jeu. C’est donc tout logiquement qu’à la 27e minute, à la suite d’une faute de Ziouane sur Rossé, l’arbitre accordait un penalty; Yallaoui ne se faisait pas prier pour donner l’avantage aux «verts».

Philippe Djakoni allait réagir et lançait à la 33e minute Florent Jubin à la place de Lucas Olei. Le défenseur central de formation allait permettre à l’équipe locale de gagner davantage de ballons à mi-terrain. À la 41e, sur une frappe de Yallaoui, Chapuis déviait le cuir en corner après une magnifique envolée. Courtételle aurait pu mener de deux longueurs à la pause, mais il avait laissé passer sa chance.

Les choses changeaient en seconde période. L’égalisation tombait à la 55e à la suite d’un coup franc de Jeker. Courgenay ne s’arrêtait pas en si bon chemin. À la suite d’un corner de Fluhr, Gerber devançait Schwab pour logiquement donner l’avantage aux Ajoulots. Les «verts» étaient inexistants dans cette seconde période, étouffés par les «rouges» qui, en une minute, allaient plier l’affaire. Tout d’abord à la 79e minute. Pierre-Alain Hartmann servait Fluhr, qui inscrivait le 3-1 d’un tir croisé qui rentrait avec l’aide du poteau. Sur l’action suivante, Nicolas Frezard inscrivait le numéro 4; Frezard avait bien suivi après un tir de Fluhr repoussé par Schwab.

Courgenay s’est donc fait peur après une première période totalement manquée. Mais il a su inverser la tendance pour se retrouver seul en tête avec 9 points en 3 matches.